“The Borg” et Matriarcat

« Resistance is futile, you will be assimilated »
(trad. libre : la résistance est futile, vous serez innévitablement assimiler).

L’étude des entité groupales permet de faire un intéressant parralèle avec Star Trek. En effet, dans la mythologie Star Trek, on s’intéressera à une espèce cybernétiques, en partie organique, en partie mécanique, qui parcour l’univers, « The Borg », ou « The Borg Collective », essentiellement occupé et préoccupé à assimiler toute forme de vie possédant une culture et une intelligence : « Nous sommes les Borgs. Abaissez vos boucliers et rendez vous sans condition. Nous intègrerons vos caractéristiques biologiques et technologiques aux nôtres. Votre culture s’adaptera à nos besoins. Toute résistance est futile ».

L’assimilation relève du processus par lequel le « Collectif Borg » (Borg Collective) assimile les être vivants et leurs cultures au leur. Le « Borg Collective » ont rencontrés (accounter) et assimilés (assimilate) des milliers d’espèces (species) et des miliards de trillions de formes de vie (life forms) à travers la galaxy. Le « Borg Collective » (Borg collective) désigne (designate) chaque espèce par un numéro d’identification qui leurs sont assigné (assigned) lors du premier contact (first contact). Chaque individu est considéré comme un « drone », et tous les drones sont reliés au Collectif au moyen d’un réseau de communication.

La colonisation procède par l’assimilation forcé des caractères distinctifs de chaque espèce et de chaque être vivant rencontrés. Ils opèrent donc vers un seul et unique objectif : ajouter le caractère distinctif, autant biologiques que technologiques, des espèces qu’il rencontre au sein de leur propre espèce, et ce, dans la poursuite de la perfection. Les Borgs n’ont pas de culture propre. Leur seul but est l’assimilation systématique de toutes les créatures de l’univers afin d’acquérir assez de connaissance pour évoluer vers le stade de la perfection. Pour eux, art, musique et distractions n’ont aucune pertinence.

Lors de leurs campagne d’assimilation, « The Borg » exhibe une impressonnante et ultra-rapide capacité adaptative pour chaque situation ou menace, et toute forme de vie qui rencontre avec un drone et qui résiste, recevra l’impératif de se soumettre sous la directive « résistance is futile ». The Borg » ne procréent pas; ils augmentent leur population uniquement via l’assimilation.

Le processus d’assimilation procède par l’injection de nanorobots ou nanosondes à l’aide de tubulures d’injection situées au-dessus de la main. Une fois les nanosondes injectées, la victime est rapidement neutralisée. Les sondes s’attaquent en priorité au cerveau et au système nerveux centrale pour annihiler toute résistance, puis les organes internes et externes sont également assimilés : les yeux et la main sont robotisés pour être connectés à des implants Borgs. En quelques heures, un humanoïde peut subir cette transformation, appelée assimilation et devient un drone.

Toutefois, un mouvement dissident existe  dans l’Unimatrice Zéro qui refuse les méthodes Borg et l’assimilation systématique. L’Unimatrice Zéro est un lieu de rassemblement, qu’un drône dissident peut rejoindre, durant leur phase de régénération, dans lequel chaque drône qui accède revendique son individualité vis-à-vis du Collectif. Il existe donc un groupe de drône dissiden. On compare L’Unimatrice Zéro à l’inconscient du Collectif Borg.

« Strength is irrelevant. Resistance is futile. We wish to improve ourselves. We will add your biological and technological distinctiveness to our own. Your culture will adapt to service ours »

On note que les tentatives de resister à l’assimilation du Borg devient un thème centrale dans la mythologie de Star Trek, avec de nombreux exemples réussi de résistance au Collectif. Il est également possible de survivre à l’assimilation et qu’il est possible pour un drone de s’échapper du collectif, et devenir un individu, et exister collectivement sans une assimilation forcé avec d’autres espèces. On note également qu’il existe une espèce supérieur au Borg, qui ne peut tout simplement pas être assimilé.

De plus, les drones Borgs ignorent les espèces  qui n’ont pas fait démonstration de leurs potentiels, représentant une menace ou un candidat pour l’assimilation. Certaines espèces sont jugées indigne d’une assimilation par les Borgs.

La technologie Borg est une combinaison de différentes technologies assimilées à d’autres cultures ainsi que de technologies développées au sein du Collectif Borg dans le but de surmonter des obstacles. Lorsqu’il est confronté à un problème qu’il ne peut résoudre avec ses ressources existantes, le Collectif Borg au complet travaille de concert à envisager toutes les solutions possibles et mettre en œuvre une en oeuvre afin d’être le plus efficace. En appliquant les compétences uniques de chaque drone à une tâche, la ruche d’esprit pourrait inventer de nouvelles technologies à un rythme qui ne surprendrait personne

Le Collectif Borg prend des décisions tel une unique entité. On fait un parrallèle entre le Collectif Borg et une Ruche.  D’abord, tous les drônes se fonde dans une unité appelé « The Borg » mais possède chacun une fonction au sein du collectif. Ainsi, chaque drône possède une désignation ou une fonction, mais chaque individu se fondant dans une identité collective : « We are Borg » (trad. libre : Nous sommes Borg). Il n’existe donc pas, stricto sensus, d’identité individuelle.

Le Collectif forme une organisation efficace dans ses actions et ses réflexions. Avec chaque drone fonctionnant séparément en fonction des instructions, le drone peut à tout moment traiter des informations, réaliser des actions physiques ou concentrer ses ressources vers d’autres objectifs. Les vastes ressources permettent ainsi au Collectif l’exécution simultanée d’un nombre presque infini de tâches ainsi que d’illimités calculs. Cela permet d’envisager les multiples possibilités avant de s’engager sur une décision. En concentrant toutes les ressources disponibles, cela permet d’obtenir en un très court instant la solution au problème rencontré. Cela permet aussi par la même occasion d’éviter une possibilité d’erreur.

Aussi, Le Collectif Borg ne possède pas de hierarchie, mais possède une femelle rêne capable de diriger des milliards de trillions d’individus à travers les galaxies qu’elle colonise et commande selon un principe similaire à internet. La femelle rêne est le point focale de la conscience collective et un drone unique au sein du collectif, qui origine de l’espèce 125, pour amené « l’ordre au chaos« , se reférant référant elle-même à ‘Nous’ ou ‘Je’, de façon interchangeable. La Reine Borg joue un rôle défini afin de maintenir l’ordre au sein du chaos en traitant les informations de milliards de drones Borgs.

Le Collectif Borg est organisé en différentes subdivisions. La Reine peut agir comme un processeur central ou un noeud d’informations pour le Collectif; des instructions et des informations sont diffusées dans l’ensemble du Collectif vers les subdivisions. L’unimatrice est le plus haut niveau niveau d’organisation du Collectif, la Reine elle-même réside dans l’Unimatrice 01. Les Unimatrices peuvent être divisées en plusieurs trimatrices. Les drones Borgs faisant partis d’une unimatrice ou trimatrice sont désignés sous le nom d’auxiliaire à l’identification individuelle afin de désigner leurs positions au sein de l’adjonction.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s