Divorce : quand « les enfants sont utilisés comme des armes » – Le Nouvel Observateur

C’est le dernier concept psychiatrisant en vogue. Après le collègue insidieusement toxique, le patron forcément pervers narcissique, le mari manipulateur, voici l’enfant… aliéné. Ou, plus précisément, victime du « syndrome d’aliénation parentale », le SAP. Une curieuse maladie affectant le lien entre un parent et son enfant, qui le rejette violemment dans le cadre d’une séparation ou d’un divorce. Mais aussi un mot coup de poing, qui convoque tout l’imaginaire de la folie. Maude Versini, jeune Française dont les trois enfants ont été enlevés voilà deux ans par son ex, un notable mexicain, reconnaît son histoire dans ce syndrome. 

— –
source